VAE dans le domaine du Commerce de détail

Vous avez 1an d’expérience minimum dans le domaine du Commerce de détail et vous souhaitez prendre en main votre évolution professionnelle et sécuriser votre parcours ?

Obtenez un diplôme grâce à la VAE !

Umanéa vous accompagne dans votre démarche de VAE !

 

Les diplômes les plus présentés dans le domaine de la COIFFURE :

VAE CAP Coiffure

Les fonctions :

La personne titulaire du CAP coiffure débute généralement comme assistante dans un salon. Elle peut également exercer dans un établissement de soins ou de cure. Elle doit savoir utiliser les techniques courantes de coiffure que ce soit pour les hommes, les femmes ou les enfants. Elle lave les cheveux, elle les coupe et les coiffe. Elle peut également être amenée à réaliser les colorations et les permanentes sous les directives d'un responsable.

En outre, le titulaire du CAP coiffure peut conseiller la clientèle, participer à la gestion des stocks, à l'organisation et au rangement du salon, ainsi qu'à la tenue du carnet de rendez-vous.

La VAE de Coiffeur :

Pour effectuer la VAE de Coiffeur et obtenir le Certificat d'Aptitude Professionnelle Coiffure, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit trois unités de compétences ci-après :

Fonction d'exécution :

  • établissement d'un bilan technique et identification des opérations à exécuter pour les activités relevant de sa compétence
  • hygiène et soins capillaires
  • coupe de cheveux faisant appel aux techniques de base
  • mise en forme temporaire de la chevelure
  • coiffage courant
  • mise en forme des postiches, des perruques
  • coloration et décoloration des cheveux sous la responsabilité d'un technicien de la coiffure de niveau IV
  • modification durable de la forme du cheveu sous la responsabilité d'un technicien de la coiffure de niveau IV.

Fonction de conseil :

  • accueil
  • installation du client
  • identification des souhaits du client
  • identification des besoins du client
  • présentation des produits et des services adaptés
  • conseils personnalisés
  • établissement de fiches techniques de conseils
  • argumentation en vue du conseil
  • encaissement des ventes des produits et des services
  • participation au suivi de la clientèle


Fonction d'organisation et de gestion :

  • participation à la gestion du cahier de rendez-vous
  • organisation du poste de travail
  • mise en œuvre de techniques d'hygiène
  • remise en état, après utilisation, des matériels et du poste de travail
  • évaluation des besoins quantitatifs des produits et des outillages pour les activités de sa compétence
  • participation à la gestion du stock (mise à jour du fichier, produits, déclenchement du réassortiment)
  • contrôle des livraisons
  • étiquetage et rangement des produits
  • participation à la mise en valeur de l'espace de vente (comptoir, vitrines)
  • mise à jour du fichier clients et participation à son exploitation
  • participation à la mise en œuvre d'actions promotionnelles, publicitaires

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d'un diplôme ou d'un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d'expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

VAE BP Coiffure

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure est un professionnel hautement qualifié. Il est compétent dans l'accueil, la prise en charge et le suivi de la clientèle ; il maîtrise les techniques d'hygiène et de soins capillaires, de coupe, de coloration, d'éclaircissement, de mise en forme temporaire ou durable et de coiffage. Il conseille la clientèle et exerce une activité de valorisation des services et de suivi beauté. Il assure également la gestion administrative et financière de l'entreprise ainsi que son développement, l'animation et la gestion du personnel.

Dans ses activités d'accueil et de suivi de la clientèle, il réalise la collecte, la sélection et le traitement des informations ainsi que le suivi de la qualité de l'accueil et la prise en charge de la clientèle. Il conçoit et met en oeuvre des techniques, produits et services par :

  • le conseil et la vente de produits, matériels et services,
  • la conception de coiffure personnalisée,
  • la mise en oeuvre des techniques de soins capillaires, de coloration et d'éclaircissement,
  • la création et la réalisation de coupes aussi bien féminines que masculines,
  • la conception et la réalisation de coiffures événementielles,
  • la coneption de coupes masculines spécifiques ainsi que la réalisation d'une taille du système pilo-facial.

L'exercice du métier prend en compte la connaissance de l'entreprise, la règlementation et les normes en vigueur, la santé et la sécurité au travail, la qualité et le développement durable. La maîtrise des outils informatiques et des logiciels professionnels est également requise.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure, peut exercer son activité comme employeur ou salarié dans les salons ou entreprises de coiffure, dans les entreprises de production ou de distribution de produits capillaires, dans les établissements sanitaires et sociaux (hôpital, maison de retraite, maison de convalescence...). 
Il peut gérer sa propre entreprise, être coiffeur indépendant, à domicile. 
Il peut occuper un poste de chef d’entreprise, directeur technique 'manager', chef de bac, coiffeur, animateur ou responsable technique, conseiller professionnel. 
Au titre de la loi du 5 juillet 1996 qui modifie la loi n° 46-1173 du 23 mai 1946 portant règlementation des conditions d'accès à la profession de coiffeur, il peut exercer le contrôle effectif et permanent de toute entreprise ou établissement de coiffure.

Coiffeur, artisan-coiffeur,

Modalités d'accès à cette certification :

  • Création, couleur, coupe, coiffage 
  • Modification durable de la forme
  • Coiffure événementielle ou coupe homme et entretien du système pilo-facial 
  • Gestion de l'entreprise (vente/conseil et management/ gestion d'un salon de coiffure)
  • Sciences-technologies et arts appliqués 
  • Expression française et ouverture sur le monde


VAE BP Coiffure option Coloriste


Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure option Coloriste-permanentiste est un professionnel hautement qualifié qui réalise : 

  • la mise en valeur de la chevelure par équilibre des volumes, des formes, des couleurs ;    
  • la modification temporaire ou permanente de la couleur : éclaircissement, coloration, association de techniques de décoloration et de coloration, utilisation de techniques de pré coloration et de post coloration ;    
  • la modification permanente de la forme par frisage ou défrisage : réalisation de décollement de racines, de soutien de coiffage, utilisation de techniques pré et post permanentes ;     
  • la modification temporaire de la forme sur cheveux naturels ou sensibilisés pour coiffure de ville ;    
  • le coiffage de ville ;    
  • les soins du cuir chevelu ;    
  • les coupes selon modèle au rasoir, aux ciseaux, à la tondeuse...     


Il accueille le client,  évalue ses attentes, ses motivations et ses besoins, présente les produits et les services, vérifie le déroulement de la prestation, assure l'encaissement et la prise de congé.    

Il veille à la mise en oeuvre des règles d'hygiène et de sécurité pour la clientèle et son personnel, et au respect de la réglementation en usage dans la profession.    

Il assure le développement des produits et des services par :    

  • la mise en oeuvre d'actions de fidélisation de la clientèle ;    
  • la recherche de nouveaux services, de nouveaux produits... ;    
  • la détermination de prix promotionnels... ;    
  • la diffusion de nouveaux produits et services.    


Il  exerce des fonctions d'animation, de formation et de gestion du personnel : recrutement, planification de l'activité , animation et encadrement du personnel. Il peut former des apprentis.    

Il peut assurer la gestion administrative et financière d’une entreprise : gestion des produits et des matériels, gestion de l'espace, contrôle et suivi de la maintenance, gestion comptable et financière, achat et création d'entreprise.    

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure, peut exercer son activité comme salarié dans un salon de coiffure. Il peut gérer sa propre entreprise, être coiffeur indépendant en coiffure à  domicile.    
Il peut occuper un emploi dans une entreprise de production et de distribution de produits capillaires, dans un établissement sanitaire ou social (hôpital, maison de retraite, maison de convalescence).    
Il peut occuper un poste de chef d’entreprise, directeur technique 'manager', chef de bac, animateur ou responsable technique, conseiller professionnel.    
Il peut exercer le contrôle effectif et permanent de toute entreprise ou établissement de coiffure comme gérant technique. Coiffeur, artisan-coiffeur, coloriste-permanentiste

Modalités d'accès à cette certification :

  • Conception formes et couleur - Coupe et coiffage ville     
  • Sciences et technologies     
  • Gestion de l'entreprise     
  • Arts appliqués     
  • Expression française et ouverture sur le monde


VAE BP Coiffure option Styliste



 Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure option Styliste-Visagiste, est un professionnel hautement qualifié qui : 

  • recherche et met au point des styles de coiffure, de couleur personnalisés ;     
  • réalise des coiffages sur cheveux de toutes longueurs (coiffure ville, classique, mode, de style, de circonstance...), il coupe et entretient des postiches synthétiques et naturels ;    
  • réalise toutes les techniques de coupes personnalisées (hommes, femmes et enfants) au rasoir, aux ciseaux, à la tondeuse... ;    
  • taille et entretient le système pilo-facial : barbe, collier, bouc, moustaches... ;    
  • pose, adapte et entretient des prothèses capillaires, des perruques synthétiques et naturelles ;    
  • assure la modification temporaire ou permanente de la couleur sur la chevelure entière et sur les repousses, à l'aide de produits colorants ;    
  • assure la modification temporaire ou permanente de la forme sur cheveux naturels ou sensibilisés (redressement de racines, bouclage, crans, lissage...) ;    


Il accueille le client, évalue ses attentes, ses motivations et ses besoins, présente les produits et les services, vérifie le bon déroulement de la prestation, assure l'encaissement et la prise de congé.    

Il veille à la mise en œuvre les mesures d’hygiène et de sécurité pour la clientèle et le personnel, et au respect de la réglementation en usage dans la profession.    

Il assure en outre le développement des produits et des services par :    

  • la mise en oeuvre d'actions de fidélisation de la clientèle ;    
  • la recherche de nouveaux services, de nouveaux produits... ;    
  • la détermination de prix promotionnels... ;    
  • la diffusion de nouveaux produits et services.    


Il exerce des fonctions d'animation, de formation et de gestion du personnel : recrutement, planification de l'activité, animation et encadrement du personnel.     

Il peut assurer la gestion administrative et financière d'une entreprise : gestion des produits et des matériels, gestion de l'espace, contrôle et suivi de la maintenance, gestion comptable et financière, achat et création d'entreprise.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

Le titulaire du Brevet Professionnel Coiffure peut exercer son activité comme salarié dans un salon de coiffure. Il peut gérer sa propre entreprise, être coiffeur indépendant en coiffure à  domicile.    
Il peut occuper un emploi dans une entreprise de production et de distribution de produits capillaires, dans un établissement sanitaire ou social (hôpital, maison de retraite, maison de convalescence).
Il peut occuper un poste de chef d’entreprise, directeur technique «manager », chef de bac, animateur ou responsable technique, conseiller professionnel.    
Il peut exercer le contrôle le effectif et permanent de toute entreprise ou établissement de coiffure comme gérant technique.   

Modalités d'accès à cette certification :

  • Sciences et technologies     
  • Gestion de l'entreprise     
  • Arts appliqués     
  • Expression française et ouverture sur le monde

Les diplômes les plus présentés dans le domaine de l'ESTHETIQUE :

VAE CAP Esthétique, cosmétique et parfumerie

Les fonctions :

La personne titulaire du CAP esthétique, cosmétique et parfumerie est spécialisée dans les techniques de soins esthétiques du visage, des mains et des pieds. Ses tâches sont diverses :

  • application de produits cosmétiques
  • réalisation de maquillage
  • épilation
  • soins de manucure

Elle doit également être capable de conseiller la clientèle, d’assurer la démonstration et la vente de produits de soins, de maquillage, d’hygiène et de parfumerie.

Cette personne peut exercer aussi bien en institut de beauté qu’en parfumerie, en salon de coiffure ou encore dans les grands magasins ou les grandes surfaces.

La VAE d’Esthétique, cosmétique et parfumerie :

Pour effectuer la VAE d’Esthétique, cosmétique et parfumerie et ainsi obtenir le CAP, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit trois unités de compétences ci-après :

  1. Exécution de techniques esthétiques :
    • réaliser des soins esthétiques du visage au décolleté
    • réaliser une épilation
    • réaliser une prestation bronzage UV
    • réaliser un maquillage visage et décolleté
    • réaliser des soins esthétiques et des maquillages des mains et des pieds
  2. Accueil, conseils et vente :
    • accueillir, prendre en charge et prendre congé du ou de la client(e)
    • conseiller et vendre des produits et/ou des prestations
    • mettre en valeur des produits et/ou des prestations
  3. Organisation et gestion :
    • gérer les rendez-vous
    • gérer les stocks
    • gérer le poste de travail
    • gérer les encaissements

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

VAE BP Esthétique, cosmétique et parfumerie

Les fonctions :

Le titulaire du Brevet Professionnel Esthétique, cosmétique, parfumerie a pour mission de conseiller les clients ainsi que de vendre des prestations de beauté, des produits cosmétiques et de parfumerie. Il peut être amené à animer un pôle de vente, un service d’institut de beauté,…

C’est une personne compétente en soins esthétiques du visage et du corps.

La VAE d’Esthétique, cosmétique, parfumerie :

Pour effectuer la VAE d’Esthétique, cosmétique, parfumerie et obtenir le Brevet Professionnel Esthétique, cosmétique, parfumerie, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit cinq unités de compétences ci-après :

  1. Accueil et suivi de la clientèle :
    • accueil de la clientèle
    • suivi du client au cours des prestations
    • suivi de la clientèle
  2. Réalisation de techniques esthétiques, de maquillages :
    • exécution de soins esthétiques
    • réalisation de maquillages
    • démonstration de techniques esthétiques et de réalisation de maquillages
  3. Conseil, vente, promotion de soins esthétiques, de produits cosmétiques, de produits de parfumerie :
    • identification des attentes, des motivations et des besoins du client
    • vente des produits cosmétiques, des produits de parfumerie, des services, des soins esthétiques au client
    • conseil pour la mise en valeur de la personne
    • lancement de nouveaux produits services et matériels
    • animation de lieux de vente ou de journées de promotion
  4. Animation et gestion du personnel :
    • organisation du travail d'un institut, d’une parfumerie, d'une équipe
    • animation, formation, encadrement du personnel
  5. Gestion technique / administrative / financière :
    • gestion technique de l'institut, de la parfumerie, du point de vente
    • gestion administrative de l’institut, de la parfumerie, du point de vente
    • gestion financière de l’institut, de la parfumerie, du point de vente

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

Les diplômes les plus présentés dans le domaine de l'OPTIQUE :

VAE CAP Monteur en optique lunetterie

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Le titulaire du CAP monteur en optique-lunetterie est  un agent d'atelier qui travaille selon les instructions de l'opticien. Il prépare les verres et les montures de lunettes.     
Il taille, à la dimension des montures, les verres fournis par les fabricants, en respectant l'alignement de leur centre optique par rapport aux pupilles du client.    
Il les insère ensuite dans la monture.     
Il effectue aussi les réparations de lunettes.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

  • points de vente d'optique-lunetterie
  • monteur en optique lunetterie

Modalités d'accès à cette certification :

  • Optique appliquée - Réalisations et contrôles    
  • Expression technique     
  • Français et histoire-géographie    
  • Mathématiques et sciences    
  • Education physique et sportive    

VAE BEP Optique lunetterie



Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Le titulaire du BEP optique-lunetterie est un salarié qui détient des compétences confirmées dans le domaine technique des réalisations d'équipements optiques et qui participe, sous la responsabilité de son supérieur hiérarchique aux activités de commercialisation et de gestion.
Il exerce son activité individuellement ou au sein d'une équipe. 

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

- Distribution d'optique lunetterie de détail ;
- conception, fabrication et industrialisation de produits ou de services aux professionnels de la vision ;
- distribution de produits ou de services aux professionnels de la vision.

monteur en optique-lunetterie, vendeur en optique lunetterie

Modalités d'accès à cette certification :

- Préparation de dossier
- Pratique professionnelle
- Français, histoire, géographie, éducation civique
- Mathématiques et sciences physiques et chimiques
- Education physique et sportive

VAE BTS Opticien Lunetier

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétences acquis :

Ce BTS permet d'exercer la profession d'opticien-lunetier, qui est une profession réglementée. Il est exigé pour diriger ou gérer un magasin d'optique-lunetterie. L'opticien lunetier a une triple compétence  : scientifique, technique et commerciale.     
Il est capable de  :    

  • faire l'analyse de la vision, établir la formule de l'équipement  ;    
  • prcéder aux commandes nécessaires    
  • préparer et contrôler l'équipement, (lunettes ou lentilles) ,     
  • procéder aux essais, adapter l'équipement    
  • effectuer ou faire effectuer les réparations courantes.    

Il a également des compétences de communication (accueil du client, dialogue avec les autres spécialistes ), d'aménagement du point de vente et de gestion (préparation des tarifs, exploitation de l'entreprise, gestion des ressources humaines...)

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat :

  • magasins d' optique lunetterie, services commerciaux des entreprises d'optique, services d'optique lunetterie
  • opticien-lunetier

Modalités d'accès à cette certification :

  • Optique géométrique et physique - Etude technique des sytèmes optiques    
  • Analyse de a vision    
  • Examen de vue et prise de mesures et adpatation    
  • Contrôle d'équipement et réalisation technique    
  • Activités en milieu porfessionnel-    
  • Economie et gestion de l'entreprise     
  • Mathématiques    
  • Français     
  • Langue vivante étrangère

Les diplômes les plus présentés dans les domaines suivants :

VAE CAP Boucherie

Les fonctions :

Le titulaire d’un CAP boucherie réceptionne et stocke les viandes pour ensuite les découper, les désosser et séparer dans le but de les préparer pour la vente tout en respectant les techniques de présentation, de décoration et d’étiquetage. Il est également amené à habiller les volailles et à confectionner les produits tripiers.

Il contrôle également la qualité de la viande ainsi que la traçabilité et le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Généralement, le titulaire du CAP débute en tant que boucher préparateur qualifié, ouvrier professionnel de qualité ou de fabrication. Il peut également travailler dans une boucherie artisanale, en grande surface ou encore en entreprise industrielle.

La VAE de Boucher :

Pour effectuer la VAE de Boucher et obtenir le CAP Boucher, il faut impérativement que vous exerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit cinq unités de compétences ci-après :

  1. Réception, stockage, approvisionnement :
    • réception et vérification des produits livrés
    • lecture et enregistrement de la traçabilité
    • détection des anomalies qualitatives et quantitatives
    • entreposage (conditions, rangement, rotations)
    • suivi des stocks et participation éventuelle à la prise de commande
  2. Transformation :
    • organisation de son poste de travail
    • préparation des viandes :
      • coupe, désossage
      • séparation, parage, épluchage
      • tranchage, ficelage
    • habillage d’une volaille, préparation des produits tripiers
  3. Entretien et sécurité :
    • nettoyage et désinfection des locaux, des équipements, des matériels et outillage
    • contrôle du bon fonctionnement des appareils et des dispositifs de sécurité
    • application des règles de sécurité du personnel liées à certaines tâches
  4. Contrôle qualité et traçabilité :
    • contrôle permanent de la traçabilité
    • contrôle de la qualité des viandes de la réception à la commercialisation
  5. Commercialisation :
    • mise en valeur des viandes et produits préparés : présentation marchande, décoration, étiquetage
    • accueil du client, argumentation et conseil à la clientèle
    • participation à la vente

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 200 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

VAE CAP Boulangerie

Les fonctions :

Le titulaire d’un CAP boulangerie débute dans la profession en tant qu’ouvrier boulanger que ce soit dans une entreprise artisanale, industrielle ou dans la grande distribution. Il participe à diverses activités comme l’approvisionnement, le stockage et le contrôle de la qualité des matières premières.

La VAE de boulanger :

Afin d’obtenir le CAP boulangerie par VAE, il faut impérativement que vous ayez exercé les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, d’un CDD ou en tant que bénévole, au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit cinq unités de compétences ci-après :

  1. Approvisionnement :
    • réception des marchandises
    • détection des anomalies quantitatives et qualitatives
    • stockage
  2. Production/Fabrication des pains de tradition française et des pains courants :
    • mise en place du poste de travail
    • calcul des matières premières
    • conduite des différentes méthodes de pétrissage
    • pesage et façonnage
    • suivi des différentes méthodes de fermentation
    • enfournement et maîtrise de la cuisson et du ressuage
  3. Production/Fabrication des autres produits :
    • fabrication de pain de campagne, de pain complet et de pain de seigle
    • fabrication de croissants et de pains au chocolat en pâte levée – feuilletée
    • fabrication de produits en pâte à pain au lait
  4. Entretien et sécurité :
    • nettoyage et désinfection des locaux, des équipements et des matériels
    • contrôle du bon fonctionnement des appareils et des organes de sécurité
  5. Contrôle qualité :
    • contrôle de la conformité des matières premières et des produits tout le long du processus de la fabrication
    • contrôle des poids et des quantités
    • contrôle de l'aspect des produits finis.

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)


VAE CAP Charcutier-traiteur

Les fonctions :

Le titulaire du CAP Charcutier-traiteur réalise tous les traitements de la viande de porc, que ce soit le découpage et la préparation en vue de la vente, ou la confection de produits crus ou cuits comme les jambons, les pâtés et les saucissons.

Il peut également être amené à travailler d’autres matières premières comme la volaille, le poisson ou les légumes.

Il peut exercer son activité aussi bien en magasin artisanal, qu’en entreprise de charcuterie industrielle, dans une grande surface ou également dans la restauration.

La VAE de Charcutier-traiteur :

Pour effectuer la VAE de Charcutier-traiteur et obtenir le CAP Charcutier-traiteur, il faut impérativement que vousexerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit cinq unités de compétences ci-après :

  1. Approvisionnement :
    • réception des marchandises
    • détection des anomalies
    • vérification des règles d’hygiène et de sécurité
    • stockage
  2. Production :
    • mise en place du poste de travail
    • traitement et réalisation :
      • des viandes et poissons crus
      • des fabrications charcutières
      • des fabrications traiteurs conditionnement et présentation
  3. Commercialisation en magasin et en service différé :
    • préparation et présentation des produits
    • communication des caractéristiques de ses propres fabrications au personnel de vente
    • tranchage, pesage, emballage de produits de charcuterie
  4. Entretien :
    • participation à l’entretien et au nettoyage des locaux, des équipements et des matériels
    • désinfection des matériels et des plans de travail
  5. Contrôle qualité :
    • contrôle de la qualité et de l’hygiène des produits de la réception à la distribution
    • vérification gustative de ses produits fabriqués

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d’expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

 

VAE CAP Métiers du pressing

Les fonctions :

La personne titulaire de ce diplôme peut exercer son activité dans des entreprises de dimensions variées. C'est un ouvrier qualifié qui traite les textiles ou d'autres matériaux comme les cuirs et les peaux. Il exerce différentes fonctions :

    • accueillir et conseiller des clients
    • trier les vêtements en fonction du traitement à appliquer
    • repérer les tâches
    • évaluer l'usure et décider des procédés et des produits à utiliser
    • contrôler le déroulement des opérations
    • assurer les finitions
    • entretenir les postes de travail et repérer les dysfonctionnements

Il est important qu'il maîtrise les techniques professionnelles (détachage, brossage nettoyage à sec et au mouillé, petits travaux de couture, amidonnage) et l'utilisation des matériels et produits nécessaires au nettoyage et à la remise en forme des articles qui lui sont confiés.

La VAE de CAP Métiers du pressing :

Pour effectuer la VAE de CAP Métiers du pressing et ainsi obtenir le diplôme, il faut impérativement que vousexerciez les fonctions citées précédemment et surtout que vous ayez réalisé dans le cadre d'un CDI, CDD ou bénévole au moins deux activités par domaine en rapport direct avec le référentiel d'activités soit trois unités de compétences ci-après :

  1. Relations avec la clientèle :
    • réception des articles
      • accueil de la clientèle et prise de congé
      • analyse des articles confiés (examen de l'état du vêtement, de la nature des matériaux, de l'importance et de la nature des tâches...)
      • appréciation des traitements possibles, des prestations à proposer, des délais et information du client (y compris les réserves éventuelles)
      • enregistrement des articles déposés, du coût des prestations, des délais, des réserves et des traitements spécifiques éventuels sur le ticket de dépôt remis au client
      • marquage des articles
      • encaissement et remise au client des preuves de paiement
    • livraison des articles
      • accueil de la clientèle et prise de congé
      • recherche des articles et vérification de la numérotation et du nombre d'articles
      • présentation des articles au client et information éventuelle sur le résultat des traitements
      • emballage des articles
      • remise des articles au client
      • écoute et transmission des observations du client
  2. Production :
    • prétraitement des articles
      • tri, préparation (mise en filet des articles fragiles, protection des boutons, des boucles...) et répartition des articles en vue des traitements
      • brossage sec et brossage avec tensioactifs
    • détachage
      • mise en état de fonctionnement des matériels (table, cabine de détachage)
      • identification des taches, des supports et choix des produits de détachage
      • mise en œuvre des procédures de détachage
      • rinçage et séchage du poste pour éliminer tout résidu du détachage
    • nettoyage à sec
      • mise en état de fonctionnement de la machine de nettoyage à sec
      • chargement et choix des programmes en fonction des lots
      • mise en route et suivi des cycles
      • déchargement
      • vérification de l'état des articles en sortie de machine
    • nettoyage au mouillé
      • mise en état de fonctionnement des matériels de lavage et de séchage
      • chargement des machines et choix des programmes de lavage et de séchage
      • mise en route et suivi des cycles
      • déchargement des machines
      • mise sur cintre éventuelle d'articles mouillés interdits de séchage en machine
      • vérification de l'état des articles
    • opérations complémentaires
      • démontage et remontage (cravate, doublures...)
      • réalisation de petits travaux de couture (repose de bouton...)
    • repassage
      • mise en état de fonctionnement des matériels de finition : mise sous tension, préchauffage, contrôle des paramètres de température, de pression, réglage en hauteur de la table
      • amidonnage d'articles spécifiques
      • repassage à l'aide de divers matériels
      • mise sur cintre ou pliage éventuel des articles
    • stockage des articles
      • contrôle qualitatif et quantitatif des articles
      • renvoi éventuel vers les postes de repassage ou détachage
      • regroupement éventuel des articles
      • mise sous housse éventuellement
      • classification et stockage des articles
3.Contribution au fonctionnement de l'entreprise :
  • enregistrement des éléments utiles à la gestion
    • enregistrement de la production horaire
    • arrêté de caisse
    • contrôle des bordereaux de livraison (produits et consommables) ou d'enlèvement (boues)
    • pointage
  • entretien des postes de travail (matériels et environnement immédiat des postes de travail...)
    • nettoyage ou changement d'éléments des matériels (filtres, garniture de table, semelle de fer)
    • remise en état des postes après l'activité : propreté, rangement...
    • repérage des dysfonctionnements
  • contrôle de qualité des prestations
    • autocontrôle relatif aux procédures (qualité, productivité, respect des délais, sécurité...)
    • autocontrôle relatif au résultat
  • relations professionnelles
    • communication avec le client : vente des prestations de nettoyage, de services complémentaires, d'offres promotionnelles, d'outils de fidélisation, de cartes d'abonnement, de produits...
    • communication avec les cotraitants et les fournisseurs
    • communication au sein d'une équipe
    • communication avec la hiérarchie

Conformément au dispositif de la VAE, vous devez justifier d'au minimum 3 ans d'activité soit un total de 4 800 heures. L'activité pouvant être cumulée sur 12 ans maximum.

Attention : « Les périodes de formation initiale ou continue, quel que soit le statut de la personne, ainsi que les stages et les périodes de formation en milieu professionnel effectués pour la préparation d'un diplôme ou d'un titre ne sont pas prises en compte dans la durée d'expérience requise. » (Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002)

 

Votre diagnostic VAE gratuit et sans engagement

Quelles sont vos chances de réussite ? Nous étudions la faisabilité de votre projet VAE à partir d’une analyse précise de votre parcours professionnel.

L'accompagnement VAE, Validation des Acquis de l'Expérience proposée par Umanéa

Nous vous rappellerons dans les 48 heures pour échanger ensemble sur votre projet et son financement

La Validation des Acquis de l'Expérience, l'aide et l'accompagnement à la VAE Le formulaire de la Validation des Acquis et de l'Expérience, la VAE

Réussir votre VAE

  1. Notre Centre de formation est soumis au contrôle pédagogique de l'état

  2. UMANÉA trouve pour vous la meilleure solution de financement

  3. Accompagnement VAE financé à 100% (soumis à conditions)

  4. Nous trouvons un financement pour 98% des bénéficiaires

  5. Nous réussissons ensemble!

 

Actualités

Vous avez 45 et + et vous vous posez des questions sur votre avenir professionnel?

 

Nos bureaux